76qj23l7cy9cqglcol12.1920x0

“On a aménagé le sable, des blocs de rochers ont été déchargés, un camp a été installé, et ensuite EMW (Earth Moving Worldwide Ltd.) est venu”

Abu Dhabi: des travaux d’architecture hydraulique pour l’industrie pétrolière et gazière

Protection de rives à 120 kilomètres du littoral

Via la filiale Earthmoving Worldwide Ltd. (EMW) Aertssen œuvre depuis plusieurs années déjà à de gros projets pour l’industrie pétrolière et gazière. En plus des travaux réalisés de déplacement de terres nous nous engageons ces dernières années de plus en plus dans une extension des activités d’architecture hydraulique.

Construction & Infrastructures
ABU DHABI

Via la filiale Earthmoving Worldwide Ltd. (EMW) Aertssen œuvre depuis plusieurs années déjà à de gros projets pour l’industrie pétrolière et gazière. En plus des travaux réalisés de déplacement de terres nous nous engageons ces dernières années de plus en plus dans une extension des activités d’architecture hydraulique.

En tant que fournisseur de l’industrie de dragage nous travaillons jour et nuit avec soixante machines lourdes à 120 kilomètres du littoral pour protéger de nouvelles terres remblayées contre l’influence des vagues, des courants et du vent. Ces nouvelles îles, construites pour élargir l’exploitation de pétrole dans cette région, serviront plus tard de plate-forme de forage pétrolier.

“On a aménagé le sable, des blocs de rochers ont été déchargés, un camp a été installé, et ensuite EMW (Earth Moving Worldwide Ltd.) est venu”, raconte le chef du chantier Toon Crispyn. Ces prochaines années il travaillera pour Aertssen dans cette région.

Mais Aertssen ne serait pas Aertssen si nous n’avions pas fait un pas en avant ici en introduisant une nouvelle façon productive de travail. Toon Crispyn: “Nous retrouvons une technique extraordinaire dans les deux grues équilibrées Sennebogen, fabriquées entièrement sur mesure pour ces opérations en collaboration avec Sennebogen”. Nous utilisons ces deux mastodontes de 260 tonnes chacune pour le placement des plus lourds blocs (composés de huit tonnes de bétonnes) qui sont destinés à la protection de rives. Nous allons placer les blocs à partir de la terre ferme et d’un ponton. Cela est réalisé à une profondeur de vingt mètres sous la ligne d’eau. Pour le faire, nos machines disposent d’un périmètre de quarante mètres. Nous pouvons aussi équiper les grues à grappins pour placer les blocs de rochers de trois à six tonnes. “C’est la combinaison de personnel bien formé, l’équipement technique composé de caméras, système de commande par GPS et une échoscopie comme monitoring que nous atteignons avec ces grues des productions inédites”, affirme le chef de chantier.

Vibrocompactage jusqu’à vingt mètres au-dessous du niveau de la mer
Dans la région, EMW a aussi développé de l’expertise dans le domaine d’une méthode non conventionnelle de compactage. Cette technique, connue sous le nom de ‘vibrocompactage’, nous a permis de réaliser entre-temps un compactage en profondeur d’environ 10.000.000 m3 de sable. Des aiguilles vibrantes d’un poids de quinze tonnes sont descendus avec de l’eau et de l’air jusqu’à une profondeur de vingt mètres dans le sable mis en remblai, qui sort le long des aiguilles sous haute pression. Au moment où les aiguilles vibrantes atteignent le sol original de la mer, nous les remontons lentement. En combinaison avec l’état saturé en l’eau, les vibrations provoquent un compactage maximal du sable. “De cette manière nous élargissons davantage notre expertise dans la région”, finit Toon Crispyn, “ce qui nous permet en tant que fournisseur d’assister encore mieux nos clients.”